Les augmentatifs

Suffixes augmentatifs en espagnol

Exercices
Cabronazo
Les suffixes augmentatifs

A. Suffixes augmentatifs

 1. Le suffixe ón, -ona exprime en général une idée de grandeur :

 

  •  Un hombre ►un hombrón

 Il peut aussi avoir un sens péjoratif :

  •  Un zapato ►un zapatón (une godasse)
  • Una soltera (une célibataire) ►una solterona (une vieille fille)

 L’adjonction de l’augmentatif provoque un déplacement de l’accent tonique, la disparition de la diphtongue et souvent un changement de genre :

  •  Una puerta ►un portón (une grande porte)

 Il peut modifier le sens du mot

  •  Una silla (une chaise) ►un sillón (un fauteuil)

 Il peut s’adjoindre à certains verbes

  •  Tirar (tirer) ►un tirón (une secousse, une crampe)

2. Le suffixe ote, -ota exprime la grosseur, l’antipathie, le ridicule ou la vulgarité

  •  Un animal ►un animalote
  • Una palabra ►una palabrota

3. Le suffixe azo, -aza marque la grosseur excessive :

  •  Los ojos (les yeux) ►unos ojazos (des gros yeux)

 4. Les suffixes acho, -achón, -acha et –ucho, -ucha expriment souvent une nuance péjorative :

  •  Flaco (maigre) ►flacucho (maigrelet)

 B. Suffixes collectifs

 1. Les suffixes –al, -ar et -edo, -eda, -era désignent ordinairement un terrain planté de certains arbres ou végétaux ou dans lequel abondent certains matériaux ou animaux.

  •  El trigo (le blé) ►el trigal (le champ de blé)
  • La arena (le sable) ►el arenal (la sablière)
  • El pez (le poisson) ►la pecera (l’aquarium)

2. Les suffixes –ío, -erío, -ería désignent des groupes de personnes ou d’animaux :

  •  La gente ►el gentío (la foule)
  • El chiquillo (la gamín) ►la chiquillería (la marmaille)
  • El ganado (le bétail) ►la ganadería (l’élevage)

3. Les suffixes –azo, -ada

Ces suffixes expriment l’idée d’un coup donné :

a) Le suffixe –azo indique généralement un coup d’arme à feu ou donné avec violence :

  •  Un cañón (un canon) ►un cañonazo (un coup de canon)
  • Un látigo (un fouet) ►un latigazo (un coup de fouet)
  • La vista (la vue) ►un vistazo (un coup d’œil)

 b) Le suffixe –ada exprime l’idée de coup au sens propre ou au sens figuré

  •  Un puñal (un poignard) ►una puñalada (un coup de poignard)
  • Una camapana (une cloche) ►una campanada (un coup de cloche)
  • Un pincel (un pinceau) ►una pincelada (un coup de pinceau)